Comment sont nés les Arcs ?

Les Arcs de 1968 à aujourd'hui !

Les Arcs sont le fruit de la rencontre de Robert Blanc, berger sur la Vallée de l'Arc, passionné de montagne qui a toujours rêver d'une station de ski dans sa vallée et de Roger Godino, polytechnicien d'origine savoyarde qui va réaliser ce titanesque projet.

Roger Godino est un passionné de management des entreprises, il a notamment participé à la création de  l'Institut européen d'administration des affaires (L'INSEAD).
 
Après quelques années à enseigner le management, il se consacre entièrement au projet de l’ouverture d’une station de sports d’hiver dans la Vallée de l’Arc, accompagné de Fernand Koos et Guy-François.
 
Ce projet est aussi une opportunité de redynamiser Bourg St Maurice alors en perte de dynamisme économique depuis la fin de la construction du barrage de Tignes.

La première pierre fut destinée à la station des Arcs 1600 en 1968. Suivront les ouvertures des Arcs 1800 en 1974, Arcs 2000 en 1979 et Arcs 1950 en 2003.

C'est Robert Blanc qui a tracé le domaine skiable des Ars, il était le directeur de la station. Son rêve de toujours était donc devenu réalité. Mais le soir du 4 février 1980, Robert Blanc part à la recherche de skieurs qui s'étaient perdus sur la route des Arcs 2000 en pleine tempête de neige. On le retrouvera sans vie sous une avalanche.​ Roger Godino a écrit un court livre en son hommage.


Les Arcs ont été pensés par de nombreux spécialistes de grandes stations comme Courchevel, mais il y avait une vraie volonté d’innover. L’architecte Charlotte Perriand va concevoir par exemple des habitations très conceptuelles et innovantes. Tout a été fait pour allier une importante capacité d’accueil et une optimisation du naturel.

Par exemple, afin d’optimiser l’entrée de la lumière dans les appartements et de profiter de grandes terrasses, les façades sont décalées c’est le cas des Arcs 1600. Aux Arcs 1800, bon nombre d’appartements sont en duplex. En gagnant en hauteur, ils permettent plus d’ensoleillement et moins de gêne avec l’ombre des terrasses d’un étage à l’autre.

Autre exemple, les cuisines donnent toutes sur le séjour permettant à madame de ne plus être enfermée ! C’est inhabituel pour l’époque.

En 1974 un téléphérique relie Bourg St Maurice à la station des Arcs 1600. Ce dernier sera démonté pour la mise en place d’un funiculaire en 1989. Le projet a duré 3 ans et couté pas moins de 120 millions d’euros.

En 2003, le domaine des Arcs est lié à la Plagne par un nouveau téléphérique : Vanoise Express. Les 2 domaines liés donnent naissance à Paradiski.